Quelle alimentation pendant la radiothérapie ?

EN BREF

Dans la plupart des cas, il n’y a pas de régime alimentaire spécifique à suivre, si ce n’est de limiter l’alcool et les aliments épicés.

Dans la majorité des cas, il n’y a pas d’adaptation alimentaire à faire pendant la radiothérapie. Il faut suivre les recommandations nutritionnelles habituelles (éviter les aliments riches en graisse, en sel ou en sucré et manger de façon variée et équilibrée). 

Au cas par cas, le médecin oncologue-radiothérapeute pourra néanmoins demander au patient d’adapter son alimentation. En cas d’irradiation abdomino-pelvienne, afin de limiter le risque de diarrhée, il pourra être demandé au patient de suivre un régime sans résidus (peu de fibres, de fruits ou de légumes) le temps du traitement ou de limiter l’alcool et les aliments épicés pour limiter le risque d’hémorroïdes symptomatiques.

A l’inverse, pour les irradiations de la sphère ORL ou de l’œsophage qui sont à risque de difficultés alimentaires et donc de perte de poids, il sera recommandé au patient d’enrichir son alimentation afin de limiter cette perte de poids